Des choses rampantes #3 : le basilic (1), ou les mystères d’un serpent mi-coq, mi-dindon

Revenons à nos serpents. Après avoir ouvert le chapitre sur les reptiles par deux courts paragraphes (un prœmium et une notice sur l’amphisbène), le p. Chmielowski aborde une créature beaucoup plus importante : le basilic. L’animal doit son importance à l’abondante littérature (crypto)zoologique et poétique qui s’y rapporte, mais aussi à un contexte plus local : Varsovie est l’un des derniers endroits où l’on aurait observé un basilic à l’époque moderne.

Une belette ceinte de rue attaque un basilic (basilicoq), par Václav Hollar. Source

Lire la suite