Des choses rampantes #2 : l’amphisbène

On trouvera ici une courte suite au précédent billet consacré à la Nouvelle Athènes de Chmielowski. Le prochain billet de cette série sera consacré à une présentation plus générale du texte et de l’auteur.

Après l’entrée en matière du premier paragraphe, Chmielowski commence donc l’inventaire « De Reptilibus, albo o Gadzie » (d’après le titre courant de la page 497) à l’amphisbène.

L’amphisbène, symbole de la discorde civile, par Václav Hollar (1607-1677). Chmielowski substitue à cette interprétation politique une interprétation psychologique. Source

Lire la suite

Des choses rampantes #1 : les reptiles dans la Nouvelle Athènes de Benedykt Chmielowski

J’ai, à deux reprises déjà (succinctement et un peu plus précisément), fait allusion à la Nouvelle Athènes du p. Benedykt Chmielowski. Cette encyclopédie baroque mérite d’être présentée, d’autant que ses chapitres sur les serpents monstrueux proposent un intertexte éclairant au Boj zmaja sa orlovi de Jovan Rajić qui représente, à bien des égards, un baroque européen tardif.

Je réserverai pour plus tard une présentation détaillée de l’ouvrage et de son auteur, et voudrais plutôt présenter le protocole qui devrait présider à une série de billet dont celui-ci est le premier.

Lire la suite